Bien s’entrainer niveau cardio avec un rameur : nos astuces !

Bien s’entrainer niveau cardio avec un rameur : nos astuces !

janvier 10, 2019 0 Par Total Bon Plan

Le rameur se trouve aujourd’hui dans toutes les salles de sport, cabinets de kinésithérapie, mais aussi dans nos foyers. Mais avez-vous déjà songé à ce qu’il pourrait réellement vous apporter ? De son impact sur votre santé aux performances améliorées, on vous dit tout sur cet appareil plus que complet. Choisir le meilleur appareil pour son entrainement doit également passer par la consultation d’un bon comparatif des appareils cardio disponibles sur le marché.

De nombreux bienfaits pour la santé

Il y a un avantage certain dans l’utilisation du rameur, c’est que la quasi-totalité de votre corps est mise à contribution. On tire avec les bras, on pousse avec les jambes et on maintient une posture irréprochable. Techniquement, vous travaillerez les dorsaux, les pectoraux, les abdominaux, mais aussi les muscles fessiers, les quadriceps et le plus important de tous : le cœur.

Cette activité va donc vous permettre non seulement de renforcer votre système cardiovasculaire, mais aussi de diminuer la pression artérielle, développer votre capacité pulmonaire et par extension augmenter votre endurance. Contrairement au running ou au fitness, le rameur est doux avec vos articulations. Votre dos et vos genoux ne subiront pas les contraintes du poids du corps et seront donc préservés.

L’équilibre parfait entre le cardio et la musculation

Que ce soit dans le cadre d’une perte de poids, une remise en forme ou une préparation en vue d’une compétition, le rameur est un appareil extraordinaire pour des résultats concrets. Tous les grands sportifs vous le diront, si vous souhaitez mincir, le cardio vous aidera à faire fondre les graisses, mais ils vous rappelleront aussi que cet entraînement doit s’accompagner de séances de musculation pour ne pas perdre votre masse musculaire. Il serait dommage de s’en priver puisqu’une musculature plus développée vous permet de brûler plus de calories, même des heures après votre sport.

Ne soyez pas découragé par le chiffre sur la balance, car à densité égale, le muscle pèse plus lourd que la graisse. Vous verrez donc votre corps s’affiner sans pour autant perdre du poids. Pour vérifier vos progrès, pensez plutôt à prendre vos mesures.

Comment optimiser son entraînement ?

Si vous possédez un rameur à la maison, assurez-vous avant toute chose que votre posture soit correcte. N’hésitez pas à demander les conseils d’un coach sportif si vous débutez et ne vous lancer pas dans un programme sans demander l’avis de votre médecin.

  • Le facteur de résistance (drag factor en anglais) doit être adapté à vos besoins et à votre capacité. Il devra vous permettre de travailler sans douleur, tout en vous poussant à vous dépasser. En clair, si vous utilisez le drag factor 3 et que vos pulsations cardiaques sont inférieures à 100, la résistance n’est pas assez élevée pour constituer un réel challenge. Idéalement, vos pulsations devront être entre 100 à 120 pour les femmes et 120 à 140 pour les hommes.
  • L’intensité de l’entraînement devra aussi être prise en compte. Pour des résultats efficaces et une progression rapide, les coaches préconisent souvent la pratique du « fractionné ». Le HIIT correspond à une alternance entre périodes de forte intensité et périodes de récupération active. Soit par exemple 45 secondes où vous donnez le meilleur de vous-même et 20 secondes où vous ralentissez la cadence.

N’oubliez pas que la constance est la clé de la réussite. Soyez assidu, mangez sainement, hydratez-vous correctement et vous verrez des résultats rapidement.